TICÉVAL

Le projet TICÉVAL est soutenu par le fonds francophone des inforoutes, piloté par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Le projet TICÉVAL, qui réunit la France, Madagascar, le Maroc, la Mauritanie, et le Vietnam, s’inscrit dans le développement de la société de l’information, enjeu prioritaire pour les pays membres de l’OIF.

Les participants au comité de pilotage de TICéVAL

Les participants au comité de pilotage de juillet 2010 à l'Université de Savoie

Dans ce cadre, l’objectif général du projet est d’améliorer la reconnaissance des savoirs, savoir faire et acquis en matière de TIC dans les pays de l’OIF. Pour cela, le projet TICÉVAL se propose de construire de manière solidaire des dispositifs humains et techniques de développement et de certification des compétences, propres aux différents pays partenaires et entièrement maîtrisés par eux lors de leur fonctionnement. En s’appuyant sur des actions de formation à l’approche par compétence destinées aux cadres de l’éducation, et sur le transfert et l’adaptation des dispositifs techniques créés en France, les partenaires du projet veulent créer les conditions d’une appropriation raisonnée des TIC, spécialement par les jeunes, et d’une meilleure utilisation de leur potentiel de développement. En particulier, ils veulent contribuer à rééquilibrer les échanges entre le sud et le nord et à améliorer la compétitivité des entreprises locales sur les marchés nationaux ou internationaux.

Le projet TICÉVAL a pour ambition de concevoir avec des membres de l’OIF des solutions adaptées aux contextes de ces pays en prenant appui sur les expériences françaises de développement et de certification de compétences TIC. Les résultats de ce projet permettront de disséminer l’approche et d’améliorer les solutions existantes en France, augmentant la synergie entre nos différents pays en matière de développement des TIC, de programmes éducatifs et d’échanges économiques et culturels.